La famille avant tout : découvrez le récit de Léon

Quand on parle de l’île d’Orléans, on imagine souvent des retraités vivant dans de grandes maisons au milieu des champs. Pourtant les visages de l’île ont changé et continuent de se métamorphoser. De plus en plus de familles choisissent de venir s’y installer afin de s’offrir (ainsi qu’à leurs enfants) la sécurité et la qualité de vie réputée sur l’île. Nous avons rencontré Léon Talbot, entrepreneur technologique et cofondateur de Votepour.ca, père de 2 enfants. Il nous explique leur histoire et leurs choix.

 

 

Quitter Limoilou pour l’île d’Orléans

Léon et sa conjointe ont toujours vécu en appartement ou en condo. Très actifs tous les deux, ils occupent des emplois qui les passionnent, mais qui les amènent aussi à travailler parfois tard. « On avait envie d’un peu de retrait, mais on n’avait pas envie de banlieue. » Il faut dire que Léon et sa famille adorent l’énergie du bord de l’eau. C’est par un heureux hasard qu’ils découvrent le projet de condos Ile d’O sur Kijiji. « On a trouvé que c’était un tel bijou que cela nous a convaincus de tenter l’aventure à l’île d’Orléans! » À la recherche d’espace, mais loin du modèle de vie traditionnel de la banlieue, ils sont séduits presque immédiatement!

 

Qu’est-ce qui vous a plu dans le projet Ile d’O?

« C’est un projet qui est une réutilisation de bâtiments existants; on nous a très bien dit qu’à cause des nombreuses terres agricoles présentes sur l’île, la règlementation interdit la construction de condos sur l’île d’Orléans. C’était donc une opportunité vraiment exceptionnelle! »

« Ici, c’était un ancien bâtiment commercial qui a fermé et c’est comme ça qu’ils ont pu le transformer en unités de condos. Nous avons aimé cette unicité-là et les espaces à l’intérieur de la phase 2 qui ont un style très industriel avec des plafonds allant jusqu’à 13 pieds de haut. On vit dans un intérieur qui est très urbain, mais dans un monde qui est à la campagne. On aimait bien cette espèce de mixe entre les deux. »

 

Quel style de vie et de quotidien espérez-vous?

« Dans Limoilou, où nous résidions avant, il y a une vraie communauté. C’est quelque chose que l’on aimait beaucoup et souhaitait retrouver. Sur l’île, justement, elle est très présente également. »

« On adore aussi ce côté “villégiature de proximité”. Je m’explique : quand on arrive chez nous le soir on est vraiment capable de relaxer. Ici, on a accès a plus qu’un parc. Les enfants peuvent cueillir des fraises dans le champs d’à côté, on peut aller à la plage… Cela nous met dans une atmosphère de détente par défaut. »

 

Avec sa population vieillissante, comment et pourquoi une jeune famille a-elle été séduite pour venir vivre sur l’île?

« Je dois vous avouer que notre famille a aussi été séduite par le maire de Saint-Pierre. Il a accepté de communiquer avec nous avant que nous ne prenions notre décision d’achat. Il nous a parlé de sa vision. Depuis les dernières années, Saint-Pierre s’est beaucoup améliorée d’un point de vue familial. D’abord c’est la municipalité la plus populeuse de l’île et c’est aussi celle qui compte le plus grand nombre de familles. Ils ont comme politique de ramener les familles vers l’île d’Orléans et de les faire rester. Ils ont donc investi dans des infrastructures de loisir et scolaires - qui sont situées à côté de l’hôtel de ville et de l’école. On y retrouve une piscine publique ainsi que de nombreuses activités de loisirs comme on peut s’attendre à en avoir dans les quartiers centraux de Québec. »

 

Vous avez soudainement envie d’aller vivre sur l’île? Appelez Ile d’O maintenant pour en savoir plus sur leur projet!

 

Merci, Léon!

Comments are closed.